BA 124 Strasbourg-Entzheim

L’histoire militaire de ce terrain commence à la mi-octobre 1939, lorsqu’un détachement du GAO 548, équipé de Mureaux 115, s’installe sur le terrain d’Entzheim.          

Le terrain est occupé ensuite par la Luftwaffe et est utilisé comme une annexe du terrain de Strasbourg-Polygone. Les forces allemandes quittent le terrain au début de l’automne 1944, face à l’avance alliée.

En 1945, une base militaire s’installe sur le terrain et héberge la 3ème Escadre de chasse de l’Armée de l’Air.

En 1951 débute la construction d’une base aérienne aux normes OTAN et en 1959 est inaugurée la Base aérienne d’opérations BAO 124 de Strasbourg-Entzheim. Elle deviendra base aérienne BA 124 en 1964.

La BA 124 a toujours été le nid de la 33ème Escadre de reconnaissance, composée des escadrons de reconnaissance (ER) 1/33 « Belfort », 2/33 « Savoie » et 3/33 « Moselle ».

Le premier appareil à être stationné à Strasbourg-Entzheim est le RF-84F Thunderflash, version de reconnaissance du F-84 Thunderjet, de 1959 à 1966. En 1960 arrive le RT-33A, la version reco du célèbre T-Bird, qui restera jusqu’en 1982. Chose peu connue, des Mirage IIIB biplaces sont stationnés sur la base bas-rhinoise de 1963 à 1965. Ils forment les pilotes du Mirage IIIR, version reco du Mirage IIIC qui y sont basés de 1963 à 1988. Moins connus, des RB-26C Invader de reconnaissance de l’Escadron de reconnaissance photographique (ERP), à leur retour d’Algérie, y ont été stationnés de la fin 1963 à 1965. Le dernier avion d‘armes à se poser sur la BA 124 est le Mirage F1CR, la version reco du Mirage F1 qui arrive en 1983 et reste jusqu’à la dissolution de la base en 1994.

 

Les avions

(Maquettes réalisées par arnaud LUTZ)

- RF-84F du ER 3/33 "Moselle" et sa cocotte.

- Lockheed RT-33 A.

- RB-26C Invader, Escadron de reconnaissance photographique (ERP) 2/19 "Armagnac", fin 1963.

- T-33A Shooting Star, Section d'accueil, de liaison et d'entraînement (SALE) 33ème Escadre, 1978.

- CM.170R Fouga Magister, Section d'accueil, de liaison et d'entraînement (SALE) 33ème Escadre, 1988.

- Mirage III B - de l'ER 3/33 "Moselle".

- Mirage III R - de l'ER 2/33 "Savoie"".

- Mirage F1CR - de l'ER 1/33 "Belfort".