Nos projets sur Entzheim

Les divers projets des Ailes (Privés ou Association) dans le hangar "Costes et Bellonte".

- Le Dewoitine D.520 - (association)

- Le Piper J3

 

Construit comme O-59A « 42-15216 » avec le Piper serial number « 8335 », il est réceptionné par l’USAAF à Lock Haven (Pennsylvanie) le 16 février 1942. Il est livré au 125th Observation Squadron à Post Field (Oklahoma), le 2 mars 1942 et redésigné L-4A, le 2 avril 1942. Le 19 avril 1942, il est transféré à Brownwood (Texas), ensuite à Lubbock (Texas) le 17 mai 1942, puis le 2 juin 1942 à Plainview (Texas), qu’il quitte pour Denton (Texas) à une date non déterminée. Le 15 avril 1943, il est à Lamesa (Texas) qu’il quitte pour Wichita Falss le 8 août 1943 et où il restera un an avant de rejoindre Newark, le 9 août 1944.

Le 23 septembre 1944, il quitte les USA pour le Maroc où il a été assigné le 26 septembre 1944. Le 17 octobre 1944, il est livré à la 12th Air Force, en Italie, pour les forces terrestres avant d’être transféré aux forces militaires françaises. Le 5 décembre 1951, il est immatriculé « F-BFYU » sur le registre civil Français pour l’aéroclub de Vichy où il restera jusqu’en février 1977, avant de partir pour l’aéroclub Langrois à Rolanpont. En février 1979, il arrive à Colmar-Houssen à l’aéroclub « Moyenne Alsace » et en janvier 1983, il est acheté par l’association « Aéro Rétro Colmar ». Dans les années 2000 son certificat de navigabilité est arrêté. Son actuel propriétaire décide de lui redonner une seconde vie et entreprend sa restauration.

- Le Mauboussin

 

Le Mauboussin M-129, est un appareil qui est sorti des usines "Fouga" (usine de Aire sur l’Adour – 44 Landes) le 08 mars 1945 avec le numéro de série 80. Il faisait partie d’une commande passée par l’Armée de l’Air en 1939. Ce type d’appareil, après avoir servi dans les unités de la résistance FFI et l’Armée de l’Air (1944-45), va servir comme avion d’écolage après guerre.

L’épave du n°80 a été retrouvée il y a quelques années par M. Robert Collin (restaurateur lui-même d’un Mauboussin 125). L’histoire de cet avion est incomplète car après sa carrière dans l’Armée de l’Air, nul ne connait son parcours. Il reste maintenant à trouver encore quelques pièces manquantes avant de pouvoir entamer le début de sa restauration.

- Et enfin le Tracma

 

Version avant restauration

L'engin, utilisé pour tracter les aéronefs sur les aéroports, date des années 50.