L’Arsenal Air 100

 

Inspiré d'un planeur allemand, le Weihe, l'Air 100, puis sa variante l'Air 102 a été produit dans les années 40 par les ateliers Arsenal de l'Aéronautique sur la base d'un dessin du Groupe de l'Air, dirigé par Raymond Jarlaud. Dans les années 40 et 50, ce planeur a connu un historique respectable en compétition. Pour la petite histoire, il détient le record du monde de durée, réalisé en 52 par Atger avec plus de 56 heures. Les tentatives de battre ce record ont conduit à plusieurs accidents par épuisement du pilote, et la FAI a supprimé ce type de record, à vrai dire peu intéressant, de sorte que l'Air 100 en est encore le titulaire aujourd'hui !

 

C'est un planeur ancien mais performant, aux lignes élégantes et qui représentait pour de nombreux pilotes de club la porte d'accès à la vraie compétition. Il a d'ailleurs concouru avec un certain succès en France mais aussi aux Etats-Unis (Wichita Falls). Sur une production d'une quarantaine de machines, il en reste une petite vingtaine aujourd'hui, mais très peu en état de vol.

 

Performances :

Finesse maxi :              30 à 68 km/h

Taux de chute mini :     0,75 à 58 km/h

Vitesse maximale :       --               

Arsenal Air 100 © Hugues Beslier